Rencontre avec une fonderie d’art

Fonderie des cyclopes :

L’atelier Lionel Fernandes fait appel à leur service pour la réalisation de bronzes d’ameublement / restauration d’objets d’arts. C’est avec plaisir que nous partageons cette rencontre avec vous.

Qu’est ce qu’une fonderie d’art? Elle permet la création d’objets, de sculptures ou d’œuvres d’art par moulage du métal. Les objets créés sont très variés : bijoux, sculptures, éléments de portes et de serrures, luminaires, pièces pour l’ameublement. Dans une fonderie d’art, cinq personnes sont impliquées dans la fabrication d’un bronze : mouleur, ciseleur, bronzier, patineur et socleur. La réalisation d’une œuvre sculpturale résulte d’une coopération étroite entre le sculpteur et le fondeur.

Fonderie les clyclopes / Mr Nicolas Durand & Mr Frédéric Michel
Fonderie les cyclopes / Mr Nicolas Durand & Mr Frédéric Michel

Un peu plus d’informations …

Le bronze est un alliage de 85% de cuivre, 12% d’étain et 3% de plomb. Ce métal est à la fois malléable et résistant à la corrosion.

Il existe trois grandes techniques de réalisation d’objets en bronze :
– La fonte au moule : l’utilisation d’un moule en pierre, en plâtre ou en terre cuite permet de sortir des objets de formes symétriques en série.
– La fonte au sable : cette technique permet d’imprimer dans un mélange de sable fin et d’argile la pièce originale. Le moule ainsi créé est séché dans une étuve et apprêté à recevoir le bronze en fusion. Le moule est ensuite cassé pour mettre l’œuvre à jour. Cette technique ne permet de réaliser qu’un seul exemplaire.
– La fonte à la cire perdue, la plus courante, permet la reproduction d’objets aux formes complexes. Dans le cas de la fonte à la cire perdue, le sculpteur crée un modèle original. Il le dépose à l’atelier de moulage de la fonderie pour le finaliser et produire le bronze.

L’art du fondeur réside dans le bon dosage des matériaux et dans la maîtrise des traitements thermiques. Lorsque le bronze est coulé et le tout refroidi, le moule est brisé pour en extraire l’œuvre. Le bronzier procède ensuite à l’ébarbage pour ôter les aspérités de la pièce. Cette opération se fait à la lime ou à la scie. On obtient alors une pièce que les fondeurs appellent « brute de fonte ». La patine est l’habillage de lumière. Elle est élaborée par le technicien, sur les indications du sculpteur. L’application de produits sur le bronze crée une patine unique qui donnera à l’objet d’art, ses couleurs, reflets, et effets de matière.

Source: INMA / www.fonderiedescyclopes.blogspot.com

Laisser un commentaire